AccueilFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand dieu te prive du bonheur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Attila Jaguardo
avatar

Attila Jaguardo
L'immortel félin



messages postés.
Élu depuis le .


MessageSujet: Quand dieu te prive du bonheur.   Jeu 8 Fév - 21:20

• Attila Jaguardo •


__________________________________________________________________________________

Carte d'identité 1


» Âge :
23 ans.
» Camp :
Hérétique.
» Pouvoir :
Neuf queues.
» Arme :
Une épée et un pistolet.

Carte d'identité 2


» Rang :
L'immortel félin.
» Pays d'origine :
Brésilien.
» Orientation sexuelle :
Hétéro
» Date de naissance :
27 juin 1995


__________________________________________________________________________________


Caractère


Attila ? Il a tendance charmeur bien que ça reste pour taquiner ses proches, surtout qu’il a une femme qui l’attend bien au chaud dans le vrai monde. Sachez qu’il souffre énormément de cette séparation forcée, c’est pour cela que Attila essaye de tout faire pour rendre son environnement joyeux. Genre passer pour un gars totalement loufoque et toujours joyeux. Le grand blond est profondément vexé de ne pas avoir vu son enfant naitre et voue une haine particulièrement profonde au de ce monde. Il a une philosophie de vie très particulière et suit des préceptes qui lui sont propre.

-Ne jamais frapper une femme... Bien que certains diront que c’est misogyne, il dira toujours :  ‘’c’est une manière qu’il respecte et qui se pratique depuis l’ère des dinosaures.’’

-Ne jamais mâcher ses mots. : Dire s’qu’on pense c’est important.

-Ne jamais faire des manières lorsqu’il s’agit de manger.

-Et surtout : Faire des cafés pour son crew : Lutter contre un méchant pas beau ça fatigue, pour tenir il faut du bon café.

__________________________________________________________________________________


Histoire


« Attila ! Sale coureur de jupon! Petit bâtard insolent ! Je vais te couper la virilité ! »


« Oh merde ! Oh merde ! C’est ma copine, faut qu’jme casse ! » Hurla Attila au lit avec une jolie fille, il ramassa sa chemise, mais pas le temps pour son pantalon. Redoutant la réaction de sa femme il décida de passer par la fenêtre, se retrouvant donc cul nu en train d’escalader un grand batiment pour échapper à une femme qui voulait lui couper les bijoux. Comment ne pas fuir ? Perso si j’aurais été dans la même situation qu’Attila j’aurais protégé mes deux boules à n’importe quel prix ! 

« Merde, HEY BANDE DE CHIEN ! Arrêtez de mater mon cul et allez chercher les pompi... »

« Hijo de puta ! Reviens ici tout de suite ! » Hurla la femme en passant elle aussi par la fenêtre pour commencer à escalader, elle avait la rage au dent et voulait vraiment faire payer à son enfoiré de copain. Malheureusement, Attila agile comme un félin(lol) bondit sur un autre bâtiment et commençait à courir cul nu sur les toits.

« Maman, pourquoi y’a un monsieur qui court avec le kiki à l’air ? »

La mère cachait les yeux de son fils en hurlant des insultes envers Attila qui continuait de courir pour sa vie, il ne pouvait absolument pas ralentir car une foule cherchant à chasser le nudiste s’étaient regroupé avec son ancienne copine j’imagine.

« Raaaah ! Carmen nous pouvons discuter ! » Implora Attila en regardant doucement derrière lui par dessus son épaule. Carmen n’était pas vraiment apte à discuter et tenait une cisaille rouillée prête à castrer le pauvre lion d’argent ! Maintenant sur la terre ferme, il prit un couloir échappant ainsi à la foule en se cachant. Comme d’habitude : Il n’avait plus d’argent, plus de maison… Mais le plus grave, pas de slip et de pantalon. Cette situation fit rire Attila, toute sa vie il n’avait pas vraiment eu de chance, il vivait comme un vagabond dans les bidons ville brésilien. Cette obsession pour le sexe et le fait qu’il soit un coureur de jupon lui vient de son enfance.



L’argent manquait, le père de famille venait de mourir et la mère d’Attila était gravement malade. Ainé d’une grande fratrie de six frères, il se devait de mûrir vite et d’essayer de sauver sa famille. Très vite il devint un petit dealer pour des pointes dans le trafique de la drogue. Sa petite taille lui offrait l’avantage de la vitesse et pouvait facilement avertir les autres des descentes de la police. C’est ainsi qu’il gagnait sa vie. Sa mère se doutait de quelque chose et apprit par le biais de vielle dame observatrice que son enfant trempait de ce genre d’histoire sordide... Immédiatement elle parla avec son enfant pour qu’il arrête, malheureusement les hommes qui dirigeaient tout ce trafic n’étaient pas du même avis et comme Attila avait fait tomber leurs manigances en dénonçant tout le monde à la police. Ils décidèrent de se venger en tuant tout le monde, Attila survit de justesse et trouva un nouveau boulot : Il était gigolo forcé par une vieil femme qui l’avait prit sous son aile, vendait son corps uniquement aux femmes pour survivre, il avait tout genre de client. Allant des plus dépravés aux plus normaux, surtout de tout âge. Il ne devait pas faire la fine bouche et juste gagner sa vie pour survivre. C’est de cette façon qu’Attila commença à se forger une vie, avoir assez d’argent pour louer un petit studio et changer de boulot. Bien que celui de Gigolo rapportait beaucoup, surtout car il avait développé une sorte de phobie des femmes. Il pouvait toujours discuter avec bien qu’il était grandement gêné, mais aucun contact physique ne pouvait y être établi, quand il eu vingt ans il décida de changer de profession devenant brancardier, petit métier qui lui permettait de subvenir à ses besoins jusqu’à qu’il commence à vaincre sa peur en se vengeant devenant un véritable connard.


Voilà pourquoi Attila est un véritable bâtard avec toutes celles qui tombent sous son charme, une sorte de mini vengeance envers celle qui la prostituée. Mais depuis ces évènements et sa dernière tromperie, alors qu’il se baladait cul nu. Une jeune femme lui offrait des vêtements, elle tenait un café et offrit un travail à Attila l’aidant à se reconstruire. Elle découvrit le récit de sa vie et comprit que c’était juste un gamin qui n’avait pas vraiment de chance. Il avait grandit dans un monde cruel et se comportait de manière cruel. Petit à petit elle lui offrit de l’affection jusqu’à que les deux commencent à devenir plus que de simple amis. Attila reprenait une vie normale, il voulait terminer sa vie avec Carla et comptait même la demander en mariage. Une demande qui fut acceptée et ils se marièrent sans problème et vécurent heureux jusqu’à la fin des temps.

_

Mais… Il y a toujours un mais, Attila et Carla attendait tous les deux un enfant. Carla était enceinte depuis déjà plusieurs mois et avait été conduite à l’hôpital par son mari. Alors que Attila allait acheter des clopes, un appel paniqué de la sœur de sa femme expliqua qu’elle était sur le point d’accoucher. Le blond courut immédiatement vers l’hôpital. Mais en tirant la porte du magasin de clope une puissante lumière l’aveugla puis le vide.


_

A son éveil un homme se tenait devant lui lui expliquant qu’il était un élu choisit sur un milliard et qu’il avait à présent un don pour vivre sur cette utopie. Attila ne voulait pas ! Il avait maintenant une vie stable et une femme aimante, et un enfant… Il n’allait pas pouvoir voir son enfant s’il ne sortait pas d’ici ! Logiquement, Attila rejoint le groupe des hérétiques gardant cet espoir de pouvoir rentrer chez lui pour retrouver sa famille.  

__________________________________________________________________________________

Personnel


» Code du Règlement :
OK
» Double Compte :
Nada !
» Expérience de RP :
Un an maintenant !
» Votre avis sur le Forum :
Sympa ayaaa !
Revenir en haut Aller en bas
Attila Jaguardo
avatar

Attila Jaguardo
L'immortel félin



messages postés.
Élu depuis le .


MessageSujet: Re: Quand dieu te prive du bonheur.   Jeu 8 Fév - 21:53

Bonsoir : Je signale la fin de cette fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Noah D. Hawkins
avatar

Noah D. Hawkins
Poings Ardents (Chef des Hérétiques)



messages postés.
Élu depuis le .


MessageSujet: Re: Quand dieu te prive du bonheur.   Jeu 8 Fév - 22:14

Encore rebienvenue sur le forum ! Ta fiche est validée, tu peux donc aller te recenser dans les différents registres et faire tes fiches de liens et de pouvoir ! ;)

Amuse toi bien parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Dayan Wind
avatar

Dayan Wind
Jungle King ("Chef" de l'unité des ex-criminels)



messages postés.
Élu depuis le .


MessageSujet: Re: Quand dieu te prive du bonheur.   Ven 9 Fév - 8:19

Bienvenue sur le fofo et j'espère que t'y amuseras ! :D
Utopia devient un vrai zoo, parole de tigre ! XD
Revenir en haut Aller en bas
Anna Elde
avatar

Anna Elde
The queen



messages postés.
Élu depuis le .


MessageSujet: Re: Quand dieu te prive du bonheur.   Ven 9 Fév - 10:44

Bienvenue parmi nous :lama:

Au plaisir de se croiser en RP !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé




messages postés.
Élu depuis le .


MessageSujet: Re: Quand dieu te prive du bonheur.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand dieu te prive du bonheur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Bonheur quand tu nous tiens."
» Horloge ! Dieu sinistre, effrayant, impassible [...] ♦ Amy (L) & Lilieth
» Quand un homme se prend pour dieu, mieux vaut lui ramener ses pieds divins sur terre. [Mission S][Feat Misory]
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» [Alona] Le Début de la fin... (Arrivée du Chaos)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lost Time Memory :: Préface :: Présentations :: Présentations validées-